Colères et espoirs

VALLOUREC : LA CONFIRMATION DU PIRE !

Communiqué d’Alain BOCQUET

Un an après l’annonce de la casse d’emplois décidée par la direction du groupe Vallourec, c’est la confirmation du pire qui s’impose à tous : salariés et familles, élus territoriaux et personnels des entreprises sous-traitantes ! Plus de 1100 suppressions de postes en France dont 579 dans le Hainaut, et l’épée de Damoclès suspendue au-dessus des 350 salariés de l’aciérie de Saint-Saulve où l’on « négocie » depuis 12 longs mois en toute opacité ! Ces chiffres accablants, ces constats sans appel en disent long sur la perversité des choix économiques et des investissements aventureux de ces dernières années, imposés par des dirigeants de Vallourec strictement soucieux en réalité, du niveau des dividendes servis aux actionnaires et de la rentabilité en Bourse de l’action ! Cette situation dramatiquement exemplaire dans une société en crise et dans une France dépourvue de toute véritable politique industrielle depuis des lustres, confirme la nécessité de rompre avec des « logiques » financières mortifères soumises aux diktats des marchés,, et qui ne laissent derrière elles que chômage, précarité et dépérissement des bassins d’emploi. Plus que jamais s’affirme la nécessité d’exprimer haut et fort, la vocation industrielle de nos territoires, la dignité, les savoir-faire et les droits du monde du travail.

Les autres articles

Recevoir l'infolettre :

Vidéos RSS